Revue de presse

The New York Times

«L’Ensemble Caprice offre une prestation de premier ordre.»

The New York Times

«L’Ensemble se distingue sur la scène musicale comme une grande force de changement progressive et réfléchie.»

The New York Times

«Les arrangements de cet Ensemble sont imaginatifs, voire puissants et leurs interprétations de premier niveau.»

Ensemble Caprice

« Les arrangements de cet Ensemble sont imaginatifs, voire puissants et leurs interprétations de premier niveau. »

The New York Times


 

« L’Ensemble se distingue sur la scène musicale comme une grande force de changement progressive et réfléchie. »

The New York Times


 

« L’Ensemble Caprice offre une prestation de premier ordre. »

The New York Times


 

« Matthias Maute trouve des couleurs fraîches et vibrantes dans la musique de Shostakovich. »

The New Yorker


 

« C’est non seulement le plus beau disque de musique classique de l’année, mais également le plus inventif.  »

Toronto Star


 

« L’implication physique des artistes et leur plaisir contagieux en passant par des mouvement rythmiques corporels ainsi que leurs expressions, transmettaient ce que la musique devrait toujours être.»

Washington Post


 

« C’était une soirée inoubliable qui vous laisse face à des questionnements essentiels tout en se demandant pourquoi si peu de performances nous touchent à ce point.»

La Gazette de Montréal


 

« Ensemble, ils ont offert de cette œuvre phare (la messe en si mineur de J.S. Bach) une interprétation extrêmement vivante et contrastée. Bref, c’est à un dépoussiérage en règle qu’on a eu droit. »

Le Soleil


 

« Matthias Maute est (…) le musicien le plus conceptuel de la scène de musique classique au Québec »

Radio-Canada


 

« À cette approche bien fondée s’ajoute la virtuosité et l’élégance des solistes qui, avec finesse, font ressortir leurs parties du son de l’ensemble.»

Rondo


 

« (…) une interprétation extrêmement vivante et contrastée (…) »

Le Soleil


 

« Intimate concert, unforgettable moment »

High River Times


 

« On assiste ici à une véritable création d’œuvre en musique ancienne. L’Ensemble Caprice, ainsi que Matthias Maute et Sophie Larivière, rejoignent ici des hautes sphères. »

Alte Musik Aktuell


 

« Un vrai univers de gestes expressifs, de couleurs et d’ornements délicats. »

Klassik Heute


 

« Oui, ce récital porte bien son nom : c’est une douce folie qui se dégage de cette fascinante confrontation entre musiques anciennes et les œuvres écrites ces dernières années par Matthias Maute. Décapant! »

Classica


 

« Le jeu des musiciens… fut expressif, leur dynamique d’une grande flexibilité, la souplesse de leur phrasé imprégnée de chaleur et de générosité et leur virtuosité extraordinaire. »

The Chronicle Herald

Matthias Maute

« Dans les concertos de Vivaldi, Matthias Maute a fait preuve d’une rare virtuosité. Avec une sonorité pure et toute en rondeur, il a joué des passages extrêmement rapides en prenant à peine le temps de respirer. Avec sa profondeur d’expression, Maute s’est révélé comme étant un des meilleurs flûtistes actuels… »

Washington Post


« …Le flûtiste virtuose Matthias Maute, nous a offert une interprétation contrastée des concertos de Telemann et Vivaldi, les jouant avec une vitalité pétillante et une vélocité incroyable. »

Boston Globe


« Le concerto en mi mineur d’Antonio Vivaldi… a été interprété avec exubérance, panache et une virtuosité époustouflante par l’étonnant Matthias Maute qui est nettement en train de percer comme la prochaine superstar de la musique ancienne. »

The Kansas City Star

Sophie Larivière

« Les flûtes traversières et flûtes à bec de Matthias Maute et Sophie Larivière étaient un pur délice. »

New York Times


 

La musique comme art de vivre
« Grâce à une volonté de fer et un talent qui ne se discute plus, elle se permet d’offrir au public montréalais des concerts surprenants et toujours brillants. »

Le Journal de Montréal


 

« La technique parfaite et la sensibilité du jeu de la flûtiste Sophie Larivière est à couper le souffle. » L’Acadie nouvelle